Visites

Amateur de randonnées, la visite du fort Kalavantin Durg en Inde s’impose

Même pour les plus grands voyageurs du monde, il reste toujours des endroits à visiter. Pour ceux qui rêvent de partir à la découverte de lieux sortants de l’ordinaire, le choix peut se porter sur le Fort Kalavantin Durg. Malgré le fait que ce soit une destination encore peu connue, elle mérite amplement le détour. Voici donc tout ce qu’il y a à savoir sur ce fameux fort Kalavantin Durg autant réputé pour sa beauté que pour ses activités.

Les spécificités des lieux

Le fort Kalavantin Durg se trouve en Inde et plus précisément dans l’Etat de Maharashtra. Situé entre les villes de Matheran et de Panvel, ce fort n’est pas très loin du fort de Prabalgad. Il se retrouve sur un piton ayant une hauteur de plus de 700 mètres recouverts de roches verticales. Pour la petite histoire, le fort Kalavantin Durg a été créé en 530 av J.C. pour rendre hommage à une princesse portant le même nom. Après sa prise par les Mongols durant le 17e siècle, cette dernière se fait abandonnée avant d’être transformée en tant que lieu touristique dans la région.

Faire une visite sur le fort Kalavantin Durg

Pour la plupart des personnes venant en visite dans le fort Kalavantin Durg, le but est surtout de faire des randonnées. Etant donné la construction du fort sur les montagnes Sahuadri, il s’agit d’un périple plus ou moins rude et intéressant. Afin de faciliter la tâche aux randonneurs, de nombreuses marches ont été mises en place et arrivent jusqu’au sommet. C’est seulement à cet endroit-là qu’il est possible de trouver le fort. Le périple peut toutefois être dangereux, car il n’y a ni corde ni autre soutien sur les escaliers qui mènent à la grotte. L’effort mérite quand même le détour étant donné la beauté du paysage.